TOUCHER? OUI, AVEC DES MAINS PROPRES!

Dans un article du Monde du 21 avril, certains consultants parlent du geste de se toucher le visage comme d’un «comportement à risque» qu’il faudrait «apprendre à contrôler par le coaching». Pour l’audition, on ne conseille jamais d’arrêter d’écouter de la musique ou d’utiliser certaines machines: on recommandent seulement de limiter le niveau sonore, ou de se protéger du bruit en portant des bouchons. Pour la vision, personne ne préconise de s’empêcher de regarder: on conseille seulement de limiter la durée d’exposition à la lumière bleue des écrans, ou de réserver les images choquantes à des âges déterminés de la vie.
Dans le cas du toucher, en revanche, le réflexe culturel est d’en revenir à l’interdit pur et simple: il faudrait «ne pas se toucher le visage», «pas céder à la tentation»… Or, comme le rappelle l’article du Monde, se frotter la figure avec un mouchoir est totalement bénin. Plus simplement encore, on peut «continuer à se toucher le visage en ayant pris soin de se laver les mains».
Lire l’article sur lemonde.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.