Aller au contenu | Aller au menu | Aide - Accessibilité | Intranet | Atelier Adaptation | Bref |

Questions à Thierry JAMMES – Spécialiste de l’accessibilité déficients visuels

Article Midi Libre – Mercredi 24 mars 2010

« Il y a encore des blocages »

Comment jugez-vous les efforts des pouvoirs publics dans la région ?

Il y a beaucoup d'efforts de fait, de façon générale, pour les handicapés moteurs, beaucoup moins pour les autres handicapés. On a, par exemple, encore mal appréhendé les déficients visuels. On installe quelques feux sonores alors qu'ils sont obligatoires depuis dix ans ! A Montpellier, ça fonctionne mais ailleurs, comme à Sète, Frontignan, Béziers ou Nîmes, il y en a encore très peu. Tout ça prouve que les pouvons publics et les bureaux d’étude qui travaillent pour eux, ne sont pas encore très compétents dans ces domaines.

A ce titre, le dossier du futur hôtel de ville de Montpellier vous a-t-il contrarié ?

Oui on s'est fâché, et on se fâche encore régulièrement. Le projet, conçu par Jean Nouvel et François Fontès, a été refusé dès le départ par la commission sécurité et accessibilité de la DRE (direction régionale de l'équipement).

Vos remarques ont-elles été prises en compte ?

Très récemment. La Ville s'est réveillée depuis six mois. On négocie. C'est difficile, il y a encore de gros points de blocage notamment sur le déplacement des déficients visuels. On ne veut pas mettre de ligne guide sur la calade de 5 000 m2 prévue devant les portes. C'est comme si vous étiez dans le désert sans fil conducteur !

Mais ne peut-on pas ou ne veut-on pas?

On ne veut pas. Parce ce que tant qu'on est sur les plans, on peut changer les choses.

En dehors de ce cas précis y a-t-il d'autres points de blocage?

De façon générale, on ne sait pas traiter le handicap visuel même si il y a des réussites ; comme les lignes de tramway de Montpellier ou les TER (Trains Express Régionaux). Mais il y a une foule de nouveaux bâtiments qui ne sont pas rendus accessibles aux déficients visuels. Alors, par exemple, que les ascenseurs doivent bénéficier d'annonces sonores aux étages et de plages en braille.
Haut de page