MERCI ET BONNE CHANCE À MONSIEUR GÉRARD MILESI

Suite à une promotion bien méritée, M. Gérard Milesi quitte notre région. Celles et ceux d’entre vous qui ont assisté à une de ses visites “Voir autrement”, au Pavillon Populaire ou au Carré Sainte-Anne, se souviendront longtemps de l’ingéniosité et de la passion qu’il mettait à nous rendre accessibles les arts visuels. Dans son message d’au revoir, l’émotion lui fait déformer légèrement le nom de notre association, mais son coeur parle encore:

“merci à tous les partenaires qui ont permis cela, le Service des Publics du Musée de Grenoble, l’Association des Aveugles et Amblyopes de France, l’Association Valentin Haüy… Vous avez fait de moi l’homme que je suis, et c’est riche de toutes ces histoires, de toutes ces rencontres, de toutes ces émotions que je pars vers de nouvelles aventures … Je suis très fier d’avoir pu partager avec vous tous ces moments d’intimité, ces moments à cœurs ouverts.”

Voici le message que lui a adressé le référent de notre commission Photo Arts Accessibles:

Très cher Monsieur Milesi,

comme dans vos commentaires de visites, vous mettez la barre très haut dans votre émouvant message d’au revoir. Je n’essaierai pas de me placer à ce niveau, mais je tiens à vous dire, en toute simplicité, les bonheurs que les personnes mal et non-voyantes ont vécus par vous et avec vous: bonheurs étonnés d’accéder à une part d’inaccessible; bonheurs émus de partager de la densité et de l’intensité humaines; bonheurs fiers de nous sentir personnellement et collectivement moins ignorants, plus ouverts et plus en phase avec les autres et avec le monde.
Je voudrais aussi très modestement vous dire bravo pour votre réussite et vous souhaiter de belles heures dans la nouvelle carrière que vous enttamez: sans doute l’IRA de Bastia vous proposera-t-il moins de rencontres intimes avec Barbie et Ken que nos visites Voir autrement, mais je suis sûr que votre créativité et votre enthousiasme parviendront à y insuffler du sens et de la beauté!
Je voudrais enfin vous faire une prière: celle de nous consacrer encore un peu de votre inventivité et de votre persuasion pour trouver moyen de transmettre votre savoir-faire et votre flamme à la personne qui vous succédera, afin qu’une si belle aventure ne s’interrompe pas avec votre départ. Je sais que ces manières de dire et ces manières de faire sont difficiles à communiquer, parce qu’elles s’acquièrent par la pratique et la rencontre. Mais si vous pouviez en mettre quelques-unes par écrit à l’intention de votre successeur/e, surtout celles qui dédramatisent le handicap et qui donnent envie de rencontrer les autres que nous sommes, cela faciliterait énormément la reconquête du partage culturel, et notamment de l’accessibilité par le toucher, que nous devrons entreprendre après la pandémie.
Au nom des adhérents de la FAF-LR, merci et bonne chance, cher Monsieur Milesi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.