COVID-19 : DE NOUVELLES DISPOSITIONS VIENNENT ADAPTER LES RÉPONSES APPORTÉES AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP (voir communiqué de presse du 15 mai)

Les déplacements à plus de 100 km sont autorisés pour le répit ou l’accompagnement des personnes handicapées ;
La dérogation au port du masque est possible pour les personnes dont le handicap le rend difficilement supportable
Des communications accessibles sont mises à disposition des personnes, en particulier en FALC, avec une rubrique dédiée sur le site www.handicap.gouv.fr.
Par ailleurs, des précisions sont également apportées quant à l’organisation de la continuité ou de la reprise des soins et sur l’organisation de la reprise de la scolarisation.
Concernant l’organisation des internats, les visites sont désormais possibles selon des conditions strictement encadrées et en fonction du cadre posé par le directeur d’établissement après échanges avec le conseil de la vie sociale et en tenant compte de la situation sanitaire du département.
Les retours en famille le week-end sont progressivement autorisés, dans le strict respect des consignes sanitaires et après échange avec la famille.
Il est également à noter qu’afin de prévenir les pertes de chances, le forfait “bilan et intervention précoces” peut être prolongé au-delà des 12 mois.
Enfin, pour soutenir la mise en œuvre de la stratégie de déconfinement progressive des enfants et adultes en situation de handicap,150 millions d’euros seront mobilisés et délégués aux Agences régionales de santé (ARS) pour personnaliser au plus près les solutions d’accompagnement et de répit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.