PRÉVENTION SECOURS CIVIQUE : DIRE EN FAISANT

Depuis mercredi 21 avril, la moitié des administrateurs de la FAF-LR sont certifiés en premiers secours par la Croix Rouge, grâce au projet « La sécurité ça nous regarde », soutenu par la Région Occitanie. Les 10h30 de formation se sont déroulées dans la grande salle du siège de la FAF-LR afin de respecter la distanciation physique, sous masques, et en lavant aussi bien les mains que les objets après chaque manipulation. Si la bonne humeur a toujours été là, le sérieux était de mise, car la quantité d’informations à assimiler était importante, comme l’attestent les 32 pages braille du « Mini-guide des gestes qui sauvent » remis aux participants.
La grande réussite de ces trois demi-journées a été de nous faire faire les gestes qui sauvent tout en les décrivant, de même qu’un-e secouriste doit à la fois agir, parler à la personne victime de malaise ou d’accident, et dialoguer au téléphone avec les services professionnels de secours. Notre formateur, Pierric, a donc délaissé les mimes et les vidéos dont il a l’habitude pour nous mettre en situation. Il nous a bien sûr raconté de nombreuses anecdotes vécues, et décrit avec précision les gestes résumés dans le document de la Croix Rouge. Mais pour les actions les plus complexes, comme retourner sur le dos une personne tombée à plat ventre, ou la mettre en « position latérale de sécurité », il nous a tous placés d’abord en situation de victime, puis en situation de secouriste.
Du même coup, nous avons formé Pierric (sur le tas) au travail avec des personnes mal ou non-voyantes, qu’il va poursuivre avec les adhérents de la FAAF Gard-Lozère et de l’Association des Déficients Visuels de l’Aude. Nous lui adressons un grand bravo pour la spontanéité avec laquelle il a conduit ces échanges, et nous adressons des remerciements tout particuliers à notre bénévole voyante Patricia qui, tout en se formant elle-même aux premiers secours, a rendu le travail beaucoup plus fluide en commentant certains gestes ou en les reproduisant pour certains d’entre nous. Nous espérons vivement qu’une seconde session sera possible à Montpellier pour élargir le cercle des personnes formées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.