29 SEPTEMBRE AU DOMAINE D’O: “DONNEZ-MOI LA MAIN ET REGARDEZ!”

Ce mardi 29 septembre, la commission Photo Arts Accessibles a lancé son partenariat avec le domaine d’O en embarquant les personnes intéressées à la découverte tactile d’une exposition d’art cinétique: “Les Palabrasives” (ou palabres abrasives, parce que toutes les sculptures sont faites de matériaux de récupération plus ou moins rugueux, et parce que le discours qui les accompagne titille volontiers les idées reçues). Un moment idéal de retrouvailles pour illustrer la devise de cet évènement original: “Entrez libre, ressortez heureux!”
L’équilibre entre la gravitation universelle et l’expansion de l’univers depuis le big bang nous montre que tout est en mouvement autour de nous. Dans l’art cinétique, le mouvement peut être produit par le vent, le soleil, un moteur ou le spectateur. Cette exposition de plus d’une trentaine de plasticiens l’a révélé sous nos doigts. Dûment masqués, et en nous lavant régulièrement les mains, nous avons ainsi découvert leurs œuvres plus ou moins curieuses, imposantes, mais toujours mobiles, mariant tissus, plastiques, métaux, bois d’objets de récupérations, comme ce manège fait d’ustensiles de cuisine, casseroles et marmites articulés, ou ce portique, intitulé Tranches de vie, où pendent des rondins de bois de toutes formes, ou encore ces personnages en papier mâché que l’on croise au cours de la balade ensoleillée, sous le regard bienveillant des pins de ce majestueux parc qu’est celui du domaine d’O.
Tramontane, mistral, marin, vent d’est ou vent d’ouest, Peu importe d’où il souffle, mais il faut qu’il soit là pour l’émerveillement des pupilles des petits et des grands. Pour nous, il s’est assagi, et l’émerveillement des pulpes de nos doigts était là. Tout nous a enchantés, des formes à la matière! Nous avons effleuré, deviné ou pas, écouté, actionné toutes ces créations par notre contact ou grâce à des manivelles.
À hauteur d’enfant, assis sur des chaises d’école, nous aurions pu nous imprégner longtemps de cette étrange atmosphère, mais l’heure de ressortir heureux est venue… Casse-croûte avalé, nous nous sommes séparés. Une phrase a rendu ces moments encore plus beaux: «Donnez-moi la main et regardez!” Merci Emma! notre médiatrice, pour qui c’était une première…
Signé: Sabine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.