SÉCHERESSE ET DOULEURS OCULAIRES

L’Institut de la Vision propose une émission en ligne sur les douleurs oculaires le 27 janvier 2022 de 17h30 à 18h30. Pour y accéder, inscrivez-vous sur https://x7nju.mjt.lu/nl2/x7nju/snpi.html?m=AU8AAEjWgI8AAABChh4AABFFrJgAAAAAoDYAAKJPABdlnwBh1-dWCxx6oo0QSxCql9QXCXrOEAAH-JY&b=9f29e960&e=48eed500&x=rASXKXwVPhYuwruFX-pihn3uc-PQI7dkUei1enjX3Y0
La douleur liée à la sécheresse oculaire est, de nos jours un des premiers motifs de consultation en ophtalmologie : près de 60 % des patients se déclarent gênés dans leurs activités quotidiennes. La sécheresse oculaire, dont la prévalence varie de 5 % à 35 % chez les personnes âgées de plus de 50 ans, se caractérise par des sensations de douleurs oculaires allant du simple inconfort à une douleur intense, voire insupportable.
Durant les 20 dernières années, les chercheurs neurobiologistes ont beaucoup appris sur les phénomènes cellulaires et moléculaires impliqués dans la transmission des signaux douloureux. Cependant peu de travaux se sont intéressés à la douleur oculaire en tant que telle. Une équipe à l’Institut de la Vision, en collaboration avec le Centre Hospitalier National d’ophtalmologie des Quinze-Vingts, est la seule en France à développer un axe de recherche qui lui est dédié. Son but est de comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans l’initiation et la chronicisation de la douleur oculaire, afin d’améliorer les thérapies existantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.